Archives de Catégorie: RDA

Souvenir de Lisbonne

  • 1er avril 2017

En plus il a fait moche.

En plus de quoi ? Patience.

Lisbonne, le Tage, 23 mars 2017.
Le Tage à Lisbonne, mars 2017. Photo Ph. Le Pape.

Depuis le temps qu’il se dit que les formats Marc ont déjà un pied dans la tombe et que si une bonne âme se dévouait pour crocheter l’autre ce serait un service à rendre à l’humanité, sans qu’apparaisse jamais dans les pages nécrologiques d’aucune gazette au monde aucun faire-part, sur aucun membre de la famille, l’annonce en 2011 par la Bibliothèque du Congrès du lancement d’une étude (qui allait se concrétiser dans le projet Bibframe) et, par la même occasion, celle de l’abandon du format Marc21 dans un délai de 10 ans, avait arraché au peuple un soupir d’aise collectif (et provoqué un excès temporaire de gaz carbonique dans la stratosphère).

Cette annonce ayant été faite en juin 2011, il resterait environ 4 ans à attendre.

Il ne s’agit que de la Bibliothèque du Congrès et du format Marc21, mais enfin ce n’était pas une bonne nouvelle pour la famille Marc.

Nous voici au printemps 2017 : non seulement les formats Marc ne donnent aucun signe de faiblesse, mais ils continuent à se développer. Paradoxalement la publication et le succès grandissant de RDA leur procurent une vitalité nouvelle.

RDA et Marc21

RDA, attendu comme un standard en rupture avec ceux d’avant (d’avant le modèle FRBR, s’entend), en est en réalité très proche. Il n’est aucune notion du RDA actuel qui ne puisse être prise en change par un format Marc. Les choses changeront peut-être lorsque la révision majeure qui a lieu cette année sera achevée. Il s’agit en effet d’intégrer dans RDA les principes du modèle LRM, successeur de FRBR, FRAD et FRSAD, en lieu et place des principes issus de ces derniers.

Quoi qu’il en soit les bibliothèques utilisent encore massivement les formats Marc, qu’il faut donc mettre à jour pour les adapter à RDA. Marc21 a connu depuis 2010 — et connaît encore — de nombreuses évolutions : création de nouvelles zones, de listes contrôlées de termes et/ou de codes etc.

Unimarc et FRBR

Les utilisateurs de l’Unimarc, généralement tournés vers les standards publiés par l’IFLA (ISBD et règles associées) plutôt que vers ceux issus du monde anglo-saxon, ne se sont guère souciés de ces agitations. Sauf le CfU (Comité français de l’Unimarc, désormais rattaché au programme national Transition bibliographique).

Dès 2010 le CfU a élaboré un nombre considérable de propositions de création de nouvelles zones destinées à « traduire » le modèle FRBR en Unimarc, en donnant au format des notices bibliographiques et surtout à celui des autorités les moyens de rendre compte des entités Œuvre et Expression et de toutes les relations associées, y compris celles avec les autres entités du modèle. Ces propositions, acceptées par le PUC (Permanent Unimarc Committee, l’instance internationale qui administre l’Unimarc), font désormais partie du format.

Le CfU a eu plus de difficulté à faire accepter la création de nouvelles zones (181 et 182) pour les notions de Type de contenu et Type de médiation, pourtant présentes dans l’ISBD consolidé autant que dans RDA, et davantage encore pour le Type de support (183), complément des deux premiers mais présent seulement dans RDA.

RDA et Unimarc

Cette année il s’agissait de faire valider la création de deux nouvelles zones, à l’occasion de la publication des règles de RDA-FR portant d’une part sur les éléments qui, ensemble, se substituent à la zone de l’adresse de l’ISBD (Mention de production, Mention de publication, Mention de distribution, Mention de fabrication et Date de copyright), et d’autre part sur les Caractéristiques du fichier numérique.

Ces éléments ne trouvent pas leur place dans les zones existantes (210 pour la zone de l’adresse, 230 pour la zone 3 spécifique aux ressources électroniques, d’ailleurs rendue obsolète dans l’ISBD consolidé). Le CfU a donc proposé une zone 214 pour les éléments de l’ex-zone de l’adresse, 231 pour ce qui concerne les fichiers numériques. L’une et l’autre étaient largement calquées sur les zones correspondantes créées en Marc21 pour les mêmes besoins (la 214 sur la 264 Marc21, la 231 sur la 347 Marc21)

La réunion annuelle du PUC qui devait décider de leur sort s’est tenue la semaine dernière à Lisbonne, à la jolie Biblioteca nacional de Portugal, rose et modeste, malheureusement survolée en rase-mottes par les avions qui vont atterrir sur les pistes toutes proches de l’aéroport. Bonne cantine (bien meilleure que celle de la BNF).

La zone 231 a été validée, moyennant quelques retouches.

Le projet de zone 214 en revanche, qui pourtant avait été transmis aux membres du PUC en juin 2016 accompagné d’un appel à commentaires (qui ne sont jamais venus), a fait d’emblée l’objet d’un tir de barrage de la part des représentants italien et portugais, soutenus par la Slovénie. Tous préconisaient l’aménagement de la zone 210. Représentant le CfU, j’ai eu beau leur remontrer que c’était impossible, que j’avais commencé par envisager moi-même cette possibilité avant de reconnaître qu’elle ne fonctionnait pas et que force était, comme cela avait été fait en Marc21, de recourir à une nouvelle zone, rien n’y a fait. Le débat s’est conclu sur un vote. Nous n’étions que 6 pays ou organismes représentés (manquaient la Chine, la Lituanie et le CIEPS). Résultat : 3 pour (France, OCLC, Russie), 3 contre (Italie, Portugal, Slovénie). La décision a été prise de rédiger un projet d’aménagement de la 210 et de statuer sur cette 210 remaniée à la prochaine réunion. Dans un an.

Or nous avons déjà défini la zone 214 dans le Sudoc (sous l’étiquette provisoire de 219). Elle entre en application le 18 avril.

Comment faire à l’avenir ?

Je ne sais pas.

Soit on attend, avant de pratiquer dans le Sudoc toute évolution de format nécessitée par l’application de RDA-FR — mais l’attente peut être longue et la décision finale est imprévisible. Le PUC examinait encore cette année des propositions datées de 2008 et de 2010 : l’une a été définitivement validée, l’autre définitivement rejetée.

Soit on fait ce qu’il y a à faire dans le format de catalogage, quitte à ce que celui-ci s’éloigne du format de diffusion.

Autre option : les évolutions indispensables, lorsqu’elles sont refusées par le PUC ou que la décision prend trop de temps, sont validées au niveau national pour l’échange entre institutions françaises.

À voir.

………

Salvador Sobral. Nem eu / Dorival Caymmi, paroles et musique.
Salvador Sobral, chant ; Júlio Resende, piano.
Vidéo : prod. Edições Valentim de Carvalho S.A., 2016.

Heureux comme RDA en Suisse (2)

  • 17 novembre 2016

Fans de foot - Lausanne - Coupe du Monde 2014 - Après le match Suisse-Équateur, par Gustave Deghilage sur Flickr
Fans de foot – Lausanne – Coupe du Monde 2014 – Après le match Suisse-Équateur, par Gustave Deghilage sur Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

Voici que nos ingénieux et pragmatiques voisins disposent désormais, directement accessible depuis le RDA Toolkit, d’une traduction française du profil austrogermanohelvétique (en abrégé : D-A-CH, pour Allemagne-Autriche-Suisse) d’application de RDA. Cette traduction avait été annoncée pour septembre 2015, son intégration dans le RDA Toolkit devant être réalisée « ultérieurement ». C’est chose faite.

Voyez :

D-A-CH
Extrait des Directives d’application pour l’espace germanophone publiées dans RDA Toolkit.

Déjà que le bonheur des Suisses était parfait… Que feront-ils de cette nouvelle joie ?

RDA suisse

La Bibliothèque nationale d’Espagne adoptera RDA en 2019

  • 16 novembre 2016

Sevilla, ES 2015, par Giovani Racca sur Flickr
Sevilla, ES 2015, par Giovani Racca sur Flickr (CC BY-NC-ND 2.0).

Après s’être donné le temps de la réflexion — deux années mises à profit pour approfondir certains points au sein de groupes de travail ad hoc et travailler à un profil d’application —, la BNE (Biblioteca nacional de España) vient d’annoncer sa décision d’adopter RDA pour le catalogage de ses fonds. Le communiqué a été publié le 4 novembre dernier sur le site de la BNE et dans la liste de diffusion RDA-L.

La BNE estime qu’elle « commencera à créer des notices bibliographiques et d’autorité conformes à RDA à partir du 1er janvier 2019 ».

De janvier 2017 à mi-2018 seront élaborés, puis mis à disposition « de toute personne intéressée » les supports de formation nécessaires.

 

Pequeño vals vienés. Poème de Federico García Lorca ; musique Leonard Cohen ; arrangements Sílvia Pérez Cruz et Raül Fernandez Miró.
Sílvia Pérez Cruz, chant ; Raül Fernandez Miró, guitare. 2014.
Vidéo : Costa Est Audiovisuals i Co. Catalogne, 2014.

Mise à jour de RDA-FR

  • 12 août 2016

Footvolley at Leme beach, Copabana beach, Rio de Janeiro, Brasil, par alobos Life sur Flickr Footvolley at Leme beach, Copabana beach, Rio de Janeiro, Brasil, par alobos Life sur Flickr (CC BY-NC-ND 2.0).

Tandis que tous les yeux du monde contemplent la gloire des athlètes rassemblés à Rio de Janeiro, voici que s’accomplit, loin de ce spectacle mirobolant, une prouesse discrète : la première mise à jour de RDA-FR, un an après son apparition.

Ce que comprend la mise à jour

Cette nouvelle publication, prélude à d’autres plus considérables qui devraient se produire avant l’hiver, n’affecte encore que la description des manifestations.

La totalité de la zone de l’adresse de l’ISBD est désormais remplacée par de nouvelles règles : à la Mention de publication, qui faisait partie de la première livraison de RDA-FR, s’ajoutent les mentions de production, de diffusion ou de distribution et de fabrication ainsi que la date de copyright.

À l’ancienne Indication générale du type de document de l’ISBD (« Texte imprimé », « Enregistrement sonore », « Ressource électronique » etc.) s’étaient déjà substitués deux éléments nouveaux (Type de contenu et Type de médiation), plus rigoureux et plus propices à la mise en place de facettes dans une interface de recherche. Les voici complétés par le Type de support matériel qui n’a pas de correspondance dans l’ISBD et qui permet d’aller au bout de la logique de sélection des ressources documentaires par leurs modalités d’utilisation. À noter que la liste des types de supports de RDA-FR est plus riche que celle de RDA international et qu’elle propose des termes génériques en plus des désignations particulières.

Enfin deux éléments spécifiques aux ressources électroniques : Caractéristique du fichier numérique et Équipement ou système requis se substituent respectivement à l’ancienne zone 3 de l’ISBD : Zone du type et de la taille de la ressource électronique et à sa Note sur la configuration requise.

Application dans le Sudoc

L’application de ces innovations dans le Sudoc n’est pas prévue avant janvier 2017, notamment parce que certaines d’entre elles nécessitent la création de nouvelles zones dans le format de catalogage.

Nouvelles zones Unimarc

Le Type de support matériel s’exprimera dans une zone 183, en cours de validation au niveau international, au moyen de valeurs codées à choisir dans une liste.

La zone 210 est insuffisante pour recevoir les différentes mentions instituées dans RDA en lieu et place de la zone de l’adresse de l’ISBD. La France a adressé en juin 2016 au PUC (Permanent Unimarc Committee) une demande de création d’une zone 214, proche dans sa conception de la 264 du Marc21 (développée pour RDA). La décision du PUC n’est pas attendue avant avril 2017, de sorte que c’est sous une étiquette provisoire (219) que cette zone fera son apparition dans le format de catalogage du Sudoc. Tant que le PUC n’aura pas livré son verdict sur la proposition française, la 219 sera exportée en 210 vers les systèmes locaux, ou en 264 pour les établissements qui utilisent le Marc21.

Consulter la norme mise à jour [.pdf] :

………

Onde o Rio é mais baiano [L’endroit le plus bahianais de Rio]. Caetano Veloso, paroles et musique.
Caetano Veloso, chant et guitare. Captation : Rio de Janeiro (Brésil), quartier de la Mangueira, 1994.
Vidéo : probablement extraite de la captation du spectacle Doces Bárbaros Ao vivo Na Mangueira (Brésil, 1994). Mise en ligne : 2016.

RDA-FR devient RFA

  • 1er avril 2016

Parce que nous sommes à l’Ouest.

Carlo Mirante. Nella rete dei pescatori
Nella rete dei pescatori, par Carlo Mirante sur Flickr (CC BY 2.0).

C’est une décision qui, tout bien considéré, n’a rien de surprenant.

Elle a été annoncée ce matin par les deux ministères de tutelle, « reconnaissant [que] l’approche française quant à l’application du modèle FRBR diffère de celle à l’œuvre dans RDA » et que certains besoins des bibliothèques françaises, notamment la BNF, « semblent ne pas devoir être pris en compte » dans le code international. L’homonymie avec RDA (Research Data Alliance) aurait également pesé dans la décision nationale.

RFA est développé dans le cadre de l’initiative Transition bibliographique.

RDA-thon

  • 16 mars 2016

Some Days, par Gareth sur Flickr
Some Days…, par Gareth sur Flickr (CC BY-SA 2.0).

La Bibliothèque nationale de France annonce la tenue prochaine dans ses murs d’un RDA-thon, dont le Verne-athon constituera le plat de résistance.

Le Verne-athon [prononcer : vernaton] est un atelier collaboratif de production de métadonnées liées portant sur l’œuvre de Jules Verne, sur le modèle des Jane-athons (Jane Austen), du Cervathon (Cervantes) ou autres Ag-athons (Agatha Christie) déjà organisés à l’étranger.

Cet événement, programmé le mercredi 4 mai prochain de 9h à 17h, est destiné à toute personne désireuse de se confronter pour de vrai à la création de métadonnées organisées selon les nouveaux modèles. On pourra enfin les voir de près ces métadonnées, les toucher, les façonner, leur parler, s’énerver sur elles et sur soi-même.

Le Verne-athon est précédé de deux hors-d’œuvre plus ou moins appétissants :

RDA et Bibframe pour les périodiques (mercredi 27 avril de 14h à 16h30) : une présentation de RDA pour les périodiques par Regina Reynolds, directrice du centre ISSN des États-Unis, avec un focus sur Bibframe, outil de FRBRisation développé par la Bibliothèque du Congrès.

FRBR from abroad: meet Gordon Dunsire, chair of the RDA Steering Committee (lundi 2 mai de 14h à 17h). Gordon Dunsire est le président du RDA Steering Committee (ex JSC : Joint Steering Committee for Development of RDA). Cette « rencontre-atelier » portera sur les modalités pratiques de l’implémentation de RDA dans le contexte bibliographique actuel (comment concilier MARC et FRBR, comment RDA réagit à l’évolution du modèle FRBR, comment s’y retrouver parmi les différents formats RDF). Attention, la langue de cette session est l’anglais. Attention, Gordon Dunsire est écossais.

………

[L’ascenseur à reconnaissance vocale]. Iain Davidson, réalisation ; Robert Florence, Iain Connell, dialogues ; Robert Florence, Iain Connell, acteurs. Extrait de : Burnistoun, Série 1, Épisode 1. Production : Écosse, The Comedy Unit. Première diffusion : BBC Two Scotland, 1er mars 2010.

Écosse, banlieue de Glasgow. L’ascenseur à reconnaissance vocale, importé des États-Unis, ne comprend pas l’accent écossais.

RDA-FR s’immisce un peu plus (dans le Sudoc)

  • 15 octobre 2015

Andrea Addante
[Sans titre], par Andrea Addante sur Flickr (CC BY-NC-ND 2.0).

Les normes de catalogage françaises ont amorcé leur transition vers un code intégré, dont l’ossature est constituée par le modèle FRBR. Ce nouveau code, nommé RDA-FR, se veut comme son nom l’indique proche de RDA (Ressources : description et accès), dont il peut diverger sur quelques points, mais dont il reprend généralement les règles dans toute la mesure du possible.

RDA-FR est là

Il ne s’appelait pas encore RDA-FR qu’il était déjà là : tout catalogueur participant au Sudoc connaît et pratique les éléments Type de contenu et Type de médiation depuis novembre 2014 sous leurs noms Unimarc de 181 et 182. Or ces deux éléments constituent la principale nouveauté de la première livraison de RDA-FR.

Un changement encore limité

Les autres règles publiées en juin dernier entreront en vigueur dans le Sudoc le 1er janvier prochain. Un jour férié : comme ça, on est sûr que les dégâts à la fin de la première journée seront limités (ou considérables ?). Non, considérables ils ne peuvent pas l’être, car les nouvelles règles applicables sont peu de chose. Elles sont circonscrites à ce qui est encore la zone de l’adresse (Unimarc 210) : elles portent d’une part sur les sources d’information et les règles de transcription (des noms de lieu, des noms d’éditeurs, de leurs adresses le cas échéant), et d’autre part sur la façon de dater une ressource (la hiérarchie des types de date évolue).

Il y a donc peu de réflexes de catalogage à modifier. En attendant la mise à jour du Guide méthodologique du Sudoc on peut consulter le Guide pratique du catalogueur de la BnF pour se faire une idée de ce qui change.

Se former

Il n’empêche qu’il faut s’y préparer, d’autant qu’on devra désormais se familiariser avec un tout nouveau cadre normatif (RDA), fort éloigné dans son organisation de celui des normes françaises issues de l’ISBD et des standards associés (il suffit pour s’en convaincre de jeter un coup d’œil au sommaire de RDA, duquel celui de RDA-FR restera très proche).

De surcroît cette première étape n’est que le début d’un processus qui va s’étendre sur plusieurs années, et qui va modifier profondément l’ensemble de nos pratiques de catalogage. Il s’agit à la fois de mettre à jour des règles devenues inadaptées à certains types de ressources (notamment les ressources électroniques) et surtout de les aligner sur les FRBR.

  • Les CRFCB

Les CRFCB (centres régionaux de formation aux carrières des bibliothèques) sont associés au programme national de Transition bibliographique dans le cadre duquel s’élabore RDA-FR. Des sessions de formation à RDA-FR et aux règles publiées en juin 2015 ont été programmées par la plupart d’entre eux dès cet automne.

  • L’Abes

Côté Abes, tout sera mis en œuvre pour accompagner au mieux les catalogueurs et pour leur éviter de sombrer dans la géhenne. Le chantier de mise à jour et d’enrichissement du Guide méthodologique débute ces jours-ci ; un J.e-cours est prévu début décembre.

Mais oui. Ça va bien se passer.

………

Lire aussi :

Les tontons flingueurs (1963). Extrait : « On se risque sur le bizarre ». Georges Lautner, réalisateur ; Albert Simonin & Georges Lautner, scénario ; Lino Ventura, Bernard Blier, Jean Lefebvre, Francis Blanche…, acteurs. Production : Gaumont. France, Allemagne et Italie, 1963.
IdRef – data.bnf.fr – Wikipédia (fr).

Feu vert pour RDA en Autriche et en Allemagne

  • 7 octobre 2015

kafka, par guendal sur Flickr
kafka, par guendal sur Flickr (CC BY-NC-ND 2.0).

Le 28 août dernier, le réseau des bibliothèques autrichiennes (ÖBV, Österreichischer Bibliothekenverbund) annonçait la création de la première notice appliquant le code RDA dans son système de catalogage partagé. La bibliothèque nationale d’Allemagne (DNB, Deutsche Nationalbibliothek) lui emboîtait le pas le 1er octobre.

La première notice RDA autrichienne décrit une nouvelle traduction anglaise de La métamorphose de Kafka. Celle de la DNB une traduction allemande de Purity, un roman de Jonathan Franzen.

Aufatmend sagte er sich: ›Ich habe also den Schlosser nicht gebraucht‹
Franz Kafka (1883-1924). Die Verwandlung (1912).

Avec un soupir de soulagement, il se dit : « Je n’ai donc pas eu besoin d’un serrurier. »
Franz Kafka (1883-1924). La métamorphose, traduction française de Die Verwandlung (1912) par Bernard Lortholary, Flammarion, 2014.

Heureux comme RDA en Suisse

  • 4 août 2015

Cow, running = Galoppierende Kuh am See, par Sascha Kohlmann sur Flickr (CC BY-SA 2.0)
Cow, running = Galoppierende Kuh am See, par Sascha Kohlmann sur Flickr (CC BY-SA 2.0)

Un communiqué bilingue (anglais & français) publié hier sur la liste RDA-L, signé de Renate Behrens (Deutsche Nationalbibliothek), responsable du projet d’implémentation du standard RDA en Allemagne, Autriche et Suisse alémanique et que nous connaissons pour l’avoir entendue aux dernières Journées Abes, stipule que le profil d’application de RDA développé pour les pays de langue allemande est en cours de traduction française. Cela, à la demande du réseau suisse IDS (Informationsverbund Deutschschweiz) qui réunit 330 bibliothèques, majoritairement germanophones.

Voici :

le réseau IDS (Informationsverbund Deutschschweiz) est un partenaire du projet RDA et participe activement à la mise en oeuvre de RDA dans l’espace germanophone. Comme IDS mettra en vigueur non seulement RDA, mais aussi les directives d’application valables pour l’espace germanophone dans leur intégralité, les bibliothèques et les collaborateurs francophones rattachés à IDS souhaitent avoir à disposition en plus de la traduction française de RDA déjà disponible depuis un certain temps, une version française des directives d’application (D-A-CH).

Le réseau IDS a déposé une motion dans ce sens auprès du Standardisierungsausschuss (comité de la normalisation des pays germanophones), qui l’a approuvée à l’unanimité. Les travaux de traduction ont démarré en juillet et devraient être terminés en septembre 2015. La version française des directives d’application sera introduite dans le RDA Toolkit ultérieurement. Une traduction analogue des D-A-CH en italien est envisagée.

Septembre donc. Et une traduction italienne « envisagée ». On notera avec tristesse qu’il n’est aucunement question du romanche.

La BNE publie un site sur RDA en Espagne et en Europe

  • 4 mai 2015

Sus familiares y allegados ruegan una oración por su alma, par Left Hand Rotation sur Flickr (CC BY-NC 2.0)
Sus familiares y allegados ruegan una oración por su alma, par Left Hand Rotation sur Flickr (CC BY-NC 2.0)

La BNE (Biblioteca Nacional de España) vient de constituer et de mettre en ligne un site d’information sur RDA, sa réception et son application éventuelle en Espagne et dans le reste de l’Europe.

Le site est organisé en plusieurs rubriques (RDA à la BNE, RDA en Espagne, RDA en Europe) et propose en outre une FAQ ainsi qu’une sélection de liens vers des ressources utiles.

Un bon site de synthèse, pour qui lit le castillan (pas d’autre version linguistique disponible). Sur la position de la BNE vis à vis de RDA et les travaux en cours, on suivra en particulier l’un des liens proposés par le site vers la présentation La Biblioteca Nacional de España y RDA : qué hemos hecho recientemente y dónde nos encontramos [La Biblioteca Nacional de España et RDA : ce que nous avons fait récemment et où nous en sommes], par María Jesús Morillo Calero (BNE) [fichier .pdf].

………