Les ressources continues sont (aussi) en transition bibliographique

ressources-continues

Crédit photo Pixabay

Les premières actions menées par l’Abes pour concrétiser la transition bibliographique pourraient laisser penser que celle-ci concerne essentiellement, voire uniquement, les monographies et, de façon marginale, les ressources continues – publications en série ou ressources intégratrices. Il est vrai que, comme l’exposait Yves Desrichard, responsable du service Ressources Continues, dans une présentation à ce sujet lors de la dernière réunion annuelle des Centres Réseau Sudoc-PS, le modèle LRM pose quelques difficultés d’adaptation pour prendre en compte les caractéristiques très spécifiques des publications en série, ce qui explique le fait qu’elles ne fassent par partie de l’expérimentation d’intégration du modèle FRBR -prédécesseur de LRM- en cours dans le Sudoc.

Cependant, certains principes fondamentaux de la transition bibliographique – à vrai dire pré-FRBR et pré-LRM – peuvent  plus facilement être pris en compte pour les ressources continues. C’est  notamment le cas pour :

  • la suppression de la fameuse « indication générale du type de document » de l’ISBD, reportée dans la sous-zone Unimarc B 200 $b. Consulter à ce sujet le billet de Philippe Le Pape :  A quoi sert l’élément type de support ?
  • le report du contenu de ces informations dans deux zones distinctes de l’ISBD, respectivement « forme du contenu » et « type de média », elles-mêmes « traduites » dans les zones 181 et 182 du format Unimarc BConsulter le Guide Méthodologique

Des opérations de masse

LogoTbIl y a quelques mois, d’une opération de masse effectuée sur 6 millions de notices de monographies avait résulté la création de « couples » de zones 181 et 182 – ces deux zones étant obligatoirement présentes ensemble, et la suppression concomitante du contenu de la zone 200 $b.

La même opération vient d’être menée pour les notices de ressources continues, ce qui a engendré la modification de 1 747 207 notices  –  soit grosso modo les notices de l’ensemble des publications en série et des collections imprimées (ie comportant les valeurs « Ab » ou « Ad » dans leur label), le traitement des autres types de ressources continues étant programmé ultérieurement.

Dans les notices qui ne comportaient pas de zones 181/182, la sous-zone 200 $b a été supprimée et les zones 181 et 182 ajoutées, avec respectivement les mentions : « txt » (texte) ou « tct » (texte tactile, Braille en l’espèce) selon les cas en 181, et « n » (sans médiation) en 182.

Ainsi, le processus d’alignement des notices de ressources continues avec les autres types de notices se trouve renforcé, ce qui  facilitera à terme la mise à niveau des catalogues locaux dans le cadre de la transition bibliographique.

Une amélioration des flux avec le Registre ISSN

logoissnPrécisons que cette opération a porté uniquement sur les notices comportant un ISSN, en respect du principe de contrôle bibliographique qui veut que le Registre ISSN soit la source bibliographique de référence pour les notices de ressources continues du Sudoc et que, par conséquent, seules les notices en provenance du Registre, puissent être considérées comme des notices de ressources continues « exemplarisables », les demandes de numérotation ou de correction de notices pourvues d’ISSN étant effectuées, rappelons-le, via l’application Cidemis développée par l’Abes.

Suite à cette opération de traitement rétrospectif, les processus d’imports courants en provenance du Registre ISSN ont logiquement été mis à jour : ainsi, toute nouvelle notice en provenance du Registre ne détient plus de 200$b et se voit enrichie d’une paire de zones 181-182. En outre, l’enrichissement des notices ISSN, qui concerne tous les types de support, est systématique sur l’ensemble des notices du Registre, créations comme mises à jour étant chargées tous les quinze jours. Selon les cas, une zone 183 a parfois été ajoutée. Les informations de ce type préalablement renseignées dans le Sudoc ne sont pas écrasées, celles ajoutées automatiquement pourront être complétées et/ou le cas échéant, corrigées  par le réseau.

Ainsi, pour ce qui est du rétrospectif comme du courant, les notices de ressources continues du Sudoc, outre leur « alignement » sur celles du Registre ISSN, sont associées aux modifications en cours réalisées dans le cadre de la transition bibliographie.  Nul doute que la LRMisation de ces données va engager l’Abes et ses partenaires dans des réflexions complexes, mais passionnantes.

Le Service des Ressources Continues

Publicités

Publié le 19 décembre 2018, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Les personnes disposent d’un droit d’accès aux informations contenues dans cette zone de texte. Les informations que vous y inscrivez doivent être pertinentes au regard du contexte. Elles ne doivent pas comporter d’appréciation subjective, ni faire apparaître, directement ou indirectement les origines raciales, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, les appartenances syndicales ou les mœurs de la personne concernée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :