Archives du blog

Publication des chapitres 8 et 9 de RDA-FR

  • 13 novembre 2017

rda-fr-vignette

………

RDA-FR s’enrichit aujourd’hui de deux nouveaux chapitres, intégrés à la la Section 3 — Enregistrement des attributs des agents :

  • Chapitre 8 —Recommandations générales sur l’enregistrement des attributs des agents
  • Chapitre 9 — Identification des personnes

Comme les autres parties de RDA-FR déjà publiées, ces nouvelles règles sont mises en ligne sur le site Transition bibliographique.

Publicités

Nouvelles règles RDA-FR publiées (chapitres 5, 6 et 17)

  • 22 mai 2017

rda-fr-vignette

………

3 nouveaux chapitres de RDA-FR viennent d’être publiés et mis en ligne sur le site Transition bibliographique :

Section 2

  • Chapitre 5 – Recommandations générales sur l’enregistrement des attributs des œuvres et des expressions
  • Chapitre 6 – Identification des œuvres et des expressions

Section 5

  • Chapitre 17 – Recommandations générales sur l’enregistrement des relations principales

Il ne s’agit plus cette fois de mises à jour de la partie relative à la description des manifestations et des items (section 1), mais de règles portant sur d’autres parties du modèle FRBR : les œuvres et les expressions d’une part (section 2), les relations entre œuvres, expressions, manifestations et items d’autre part (section 5).

Ces deux nouvelles sections sont publiées chacune dans un document pdf distinct et sont accessibles depuis la page de sommaire général de RDA-FR.

Aucun calendrier d’application de ces nouvelles règles n’est encore annoncé, ni dans le cadre du Sudoc ni dans celui du catalogue général de la BnF.

Sur les œuvres et les expressions, les deux chapitres publiés, bien que très volumineux, demandent en effet à être complétés par les règles d’application aux divers types spécifiques d’œuvres et d’expressions.

Quant au chapitre 17, il fait explicitement référence à ces mêmes entités œuvre et expression, dont les contours sont en train de se préciser dans RDA-FR sans que cela se traduise encore concrètement dans les catalogues.

………

RDA : à quoi sert l’élément Type de support ?

  • 5 mai 2017

À renseigner sur le type de support de la ressource décrite.

Voilà.

I love fesse noz : Vous auriez peut-être dû prendre des cours de breton !, par Yann Seitek sur Flickr (CC BY-NC 2.0)
I love fesse noz : Vous auriez peut-être dû prendre des cours de breton !, par Yann Seitek sur Flickr (CC BY-NC 2.0)
Type de contenu : image fixe
Type de médiation : sans médiation
Type de support : feuille

………

La trinité Type de contenu, Type de médiation, Type de support

Autrefois, il y a déjà très longtemps, on fournissait une Indication générale du type de document, insérée à l’intérieur même de la zone du titre et de la mention de responsabilité de l’ISBD : « Texte imprimé », « Enregistrement sonore », « Ressource électronique » etc. Ces formules avaient l’avantage de la concision. Elles étaient en outre en nombre limité et donc faciles à mémoriser. Elles présentaient toutefois plusieurs inconvénients (voir le billet La zone zéro).

L’Indication générale du type de document a disparu dans l’ISBD intégré, publié en 2011, au profit d’une « zone 0 » constituée de deux éléments distincts (Forme du contenu et Type de médiation), plus rigoureux et plus précis. Cette zone est obligatoire (ce qui n’a jamais été le cas de  l’indication générale du type de document). De surcroît les termes à employer sont désormais constitués en référentiels, alors que la liste des indications générales du type de document était indicative. Les deux éléments de la zone 0 sont donc beaucoup mieux adaptés à la mise en place de facettes ou de filtres dans une interface de recherche — et ils sont faits pour ça.

RDA, publié l’année précédente (2010), avait adopté un dispositif analogue en définissant les deux éléments Type de contenu et Type de médiation. Il les a complétés par un élément supplémentaire, le Type de support, sans correspondance dans l’ISBD, qui permet d’aller au bout de la logique de sélection des ressources documentaires par leurs modalités d’utilisation.

Le Type de support dans RDA

RDA-FR donne de l’élément Type de support la définition suivante :

Le type de support est une catégorisation reflétant le support de la ressource, correspondant au type de dispositif de médiation requis pour visionner, faire fonctionner, faire défiler, etc. le contenu d’une ressource.
RDA-FR 3.3.1.1 Champ d’application

Voici comment sont renseignés les types de contenu, de médiation et de support pour :

L’estate di Le Touquet / Rosetta Loy ; con una nuova prefazione dell’autrice. — Nuova edizione. — Milano : Biblioteca universale Rizzoli, 2005. — 1 volume (187 pages) ; 20 cm.

(c’est à dire une « monographie imprimée », comportant exclusivement ou principalement du texte) :

Type de contenu : texte
Type de médiation : sans médiation
Type de support : volume

Voici les mêmes éléments pour cet atlas (cartographique) imprimé :

Atlas de l’archipel de Molène : géologie, géomorphologie et sédimentologie / Axel Ehrhold et Bernard Le Gall coordinateurs. — Versailles : Editions Quae, 2017. — 1 volume (142 pages) : ill. en coul. ; 30 cm.

Type de contenu : image cartographique
Type de médiation : sans médiation
Type de support : volume

Comme on le voit, le Type de support est « volume » dans les deux cas. Cet élément, qui est un attribut de la « manifestation » selon le modèle FRBR, ne reflète en aucun cas une catégorie fonctionnelle de la ressource, ni une typologie autre que purement matérielle. Une partition, si elle est imprimée, sera décrite comme : « musique notée » (Type de contenu), « sans médiation »  (Type de médiation), « volume » ou « brochure » etc. (Type de support) suivant le cas. (Voir aussi comment est traitée une affiche en tête de ce billet.) Toutes sortes de contenus intellectuels ou artistiques peuvent être présentés sous forme de « volume », de même que du « texte » ou de l’ « image cartographique » etc. peuvent être mis à disposition autrement qu’en « volume ». En pratique, le binôme :

Type de contenu : texte
Type de médiation : sans médiation

peut s’utiliser avec n’importe lequel des Types de support suivants :

autocollant
brochure
carte
dépliant
fascicule
feuille
fiche
rouleau
transparent
volume

voire :

panneau
panneau dépliant
plaque

On trouvera la liste des Types de support ainsi que leurs définitions au paragraphe 3.3.1.3 de RDA-FR. Elle est plus riche que celle de RDA international et propose des termes génériques en plus des désignations particulières.

À noter que le Type de support (de même que Type de contenu et Type de médiation) est par ailleurs absolument indépendant du mode de parution de la ressource (unité isolée, monographie en plusieurs parties, publication en série, ressource intégratrice).

Correspondance entre Type de support et Importance matérielle

Mais cette information sur le type de support, on la donne déjà, non ? Dans la description physique ou technique (Unimarc 215$a) : « 3 microfiches », « 1 volume (287 pages) » etc. Non ?

C’est vrai. En anticipant un peu sur RDA-FR, dont les règles relatives à cette partie de la description paraîtront cette année 2017, nommons d’ores et déjà cet élément Importance matérielle (RDA-FR 3.4). Alors pourquoi ce Type de support, un élément spécifique en plus pour dire la même chose ?

Les deux éléments de données n’ont pas la même forme. Exemple d’une monographie imprimée en deux volumes :

Type de support : volume
Importance matérielle : 2 volumes (XVI-329, XX-412 pages)

Mais c’est surtout leur usage qui diffère. Le Type de support, qui est comme son nom l’indique une catégorie, est expressément conçu comme un élément de donnée servant à chercher (exploité sous forme de facettes ou de filtres dans une interface de recherche, comme dit plus haut), tandis que l’Importance matérielle est un élément de description.

On y retrouve il est vrai la mention du type de support, mais aussi le nombre d’unités de ce type de support compris dans la ressource, complété éventuellement par le nombre de sous-unités (des pages dans l’exemple ci-dessus).

RDA recommande d’utiliser le même terme dans les deux éléments pour désigner le type de support :

Enregistrer l’importance matérielle de la ressource en donnant le nombre d’unités et un terme approprié désignant le type de support tel que listé sous 3.3.1.3.
RDA-FR 3.4.1.3 (version de travail, mars 2017)

Mais le cas où aucun des termes de la liste des Types de support ne convient parfaitement est envisagé. Dans ce cas il n’y aura pas d’identité formelle entre le Type de support et la désignation précise du support dans l’Importance matérielle. Exemples :

Type de support : mémoire USB
Importance matérielle : 1 clé USB à mémoire flash

Type de support : objet
Importance matérielle : 1 sphère armillaire

Utilisation du Type de support

Encodage

Dans le format Unimarc, les Types de support sont enregistrés sous forme de codes dans la zone 183, sous-zone $a. La liste des Types de support de RDA-FR différant de celle de RDA, la liste des valeurs codées correspondantes (à utiliser dans un format MARC) diffère de la même manière de celle proposée pour l’encodage des termes RDA.

Les Types de support de RDA-FR (liste RDAfrCarrier), plus nombreux que ceux de RDA (liste rdacarrier), sont encodés sur trois caractères alphabétiques au lieu de deux.

Les Types de support étant définis par Types de médiation, le premier caractère du code de Type de support est identique au code du Type de médiation pour une même ressource. Exemples :

Type de médiation : vidéo
Type de support : DVD vidéo
182 ##$cv
183 ##$avcc
Type de médiation : sans médiation
Type de support : brochure
182 ##$cn
183 ##$angb

Points d’attention

1. Choix du terme à privilégier par rapport à une ressource donnée

Certains des termes retenus comme Types de support sont trompeurs dès lors qu’ils sont interprétés autrement qu’avec une simple valeur de désignation matérielle. C’est par exemple le cas du Type de support « carte », défini comme un « petit rectangle de papier fort ou de carton servant de support d’information (texte ou image) » (RDA-FR 3.3.1.3). Il comprend les cartes postales, les cartes à jouer etc., mais n’est que très exceptionnellement le Type de support d’une ressource cartographique qui, lorsqu’elle n’est pas publiée électroniquement, paraît le plus souvent sur un Type de support « feuille », « volume », ou encore « globe », voire « objet ».

Les spécialistes de la description des ressources continues dans le Sudoc s’interrogent en ce moment sur le Type de support à retenir pour une publication en série imprimée. Si les Types de support « brochure » et « volume » ne posent pas de problème particulier, « fascicule » en tant que Type de support a une définition assez restrictive. Par ailleurs, aucun Type de support ne semble correspondre parfaitement aux quotidiens, qui ne sont ni brochés, ni reliés.

2. Pour que le Type de support soit efficace en tant que critère de tri, il faut qu’il soit présent dans la masse des données d’un catalogue particulier. Dans l’idéal, il faut entreprendre un travail d’insertion automatique des Types de support dans les données rétrospectives — et donc définir au préalable les algorithmes nécessaires. Le même travail est à conduire sur les Types de contenu et les Types de médiation.

………

Chanson de bébé (Chanson à la carte postale) / Serge Honorez, réalisation ; misterfuzz, participant. 2006 (mise en ligne).
Incorpore : Gioacchino Rossini (1792-1868). La chanson du bébé / Gioacchino Rossini, musique ; Émilien Pacini, paroles. Extrait du recueil Péchés de vieillesse. Volume 11. Miscellanée de musique vocale (1857-1868). misterfuzz, chant ; accompagnement de piano.

Mise à jour de RDA-FR

  • 12 août 2016

Footvolley at Leme beach, Copabana beach, Rio de Janeiro, Brasil, par alobos Life sur Flickr Footvolley at Leme beach, Copabana beach, Rio de Janeiro, Brasil, par alobos Life sur Flickr (CC BY-NC-ND 2.0).

Tandis que tous les yeux du monde contemplent la gloire des athlètes rassemblés à Rio de Janeiro, voici que s’accomplit, loin de ce spectacle mirobolant, une prouesse discrète : la première mise à jour de RDA-FR, un an après son apparition.

Ce que comprend la mise à jour

Cette nouvelle publication, prélude à d’autres plus considérables qui devraient se produire avant l’hiver, n’affecte encore que la description des manifestations.

La totalité de la zone de l’adresse de l’ISBD est désormais remplacée par de nouvelles règles : à la Mention de publication, qui faisait partie de la première livraison de RDA-FR, s’ajoutent les mentions de production, de diffusion ou de distribution et de fabrication ainsi que la date de copyright.

À l’ancienne Indication générale du type de document de l’ISBD (« Texte imprimé », « Enregistrement sonore », « Ressource électronique » etc.) s’étaient déjà substitués deux éléments nouveaux (Type de contenu et Type de médiation), plus rigoureux et plus propices à la mise en place de facettes dans une interface de recherche. Les voici complétés par le Type de support matériel qui n’a pas de correspondance dans l’ISBD et qui permet d’aller au bout de la logique de sélection des ressources documentaires par leurs modalités d’utilisation. À noter que la liste des types de supports de RDA-FR est plus riche que celle de RDA international et qu’elle propose des termes génériques en plus des désignations particulières.

Enfin deux éléments spécifiques aux ressources électroniques : Caractéristique du fichier numérique et Équipement ou système requis se substituent respectivement à l’ancienne zone 3 de l’ISBD : Zone du type et de la taille de la ressource électronique et à sa Note sur la configuration requise.

Application dans le Sudoc

L’application de ces innovations dans le Sudoc n’est pas prévue avant janvier 2017, notamment parce que certaines d’entre elles nécessitent la création de nouvelles zones dans le format de catalogage.

Nouvelles zones Unimarc

Le Type de support matériel s’exprimera dans une zone 183, en cours de validation au niveau international, au moyen de valeurs codées à choisir dans une liste.

La zone 210 est insuffisante pour recevoir les différentes mentions instituées dans RDA en lieu et place de la zone de l’adresse de l’ISBD. La France a adressé en juin 2016 au PUC (Permanent Unimarc Committee) une demande de création d’une zone 214, proche dans sa conception de la 264 du Marc21 (développée pour RDA). La décision du PUC n’est pas attendue avant avril 2017, de sorte que c’est sous une étiquette provisoire (219) que cette zone fera son apparition dans le format de catalogage du Sudoc. Tant que le PUC n’aura pas livré son verdict sur la proposition française, la 219 sera exportée en 210 vers les systèmes locaux, ou en 264 pour les établissements qui utilisent le Marc21.

Consulter la norme mise à jour [.pdf] :

………

Onde o Rio é mais baiano [L’endroit le plus bahianais de Rio]. Caetano Veloso, paroles et musique.
Caetano Veloso, chant et guitare. Captation : Rio de Janeiro (Brésil), quartier de la Mangueira, 1994.
Vidéo : probablement extraite de la captation du spectacle Doces Bárbaros Ao vivo Na Mangueira (Brésil, 1994). Mise en ligne : 2016.

RDA-FR s’immisce un peu plus (dans le Sudoc)

  • 15 octobre 2015

Andrea Addante
[Sans titre], par Andrea Addante sur Flickr (CC BY-NC-ND 2.0).

Les normes de catalogage françaises ont amorcé leur transition vers un code intégré, dont l’ossature est constituée par le modèle FRBR. Ce nouveau code, nommé RDA-FR, se veut comme son nom l’indique proche de RDA (Ressources : description et accès), dont il peut diverger sur quelques points, mais dont il reprend généralement les règles dans toute la mesure du possible.

RDA-FR est là

Il ne s’appelait pas encore RDA-FR qu’il était déjà là : tout catalogueur participant au Sudoc connaît et pratique les éléments Type de contenu et Type de médiation depuis novembre 2014 sous leurs noms Unimarc de 181 et 182. Or ces deux éléments constituent la principale nouveauté de la première livraison de RDA-FR.

Un changement encore limité

Les autres règles publiées en juin dernier entreront en vigueur dans le Sudoc le 1er janvier prochain. Un jour férié : comme ça, on est sûr que les dégâts à la fin de la première journée seront limités (ou considérables ?). Non, considérables ils ne peuvent pas l’être, car les nouvelles règles applicables sont peu de chose. Elles sont circonscrites à ce qui est encore la zone de l’adresse (Unimarc 210) : elles portent d’une part sur les sources d’information et les règles de transcription (des noms de lieu, des noms d’éditeurs, de leurs adresses le cas échéant), et d’autre part sur la façon de dater une ressource (la hiérarchie des types de date évolue).

Il y a donc peu de réflexes de catalogage à modifier. En attendant la mise à jour du Guide méthodologique du Sudoc on peut consulter le Guide pratique du catalogueur de la BnF pour se faire une idée de ce qui change.

Se former

Il n’empêche qu’il faut s’y préparer, d’autant qu’on devra désormais se familiariser avec un tout nouveau cadre normatif (RDA), fort éloigné dans son organisation de celui des normes françaises issues de l’ISBD et des standards associés (il suffit pour s’en convaincre de jeter un coup d’œil au sommaire de RDA, duquel celui de RDA-FR restera très proche).

De surcroît cette première étape n’est que le début d’un processus qui va s’étendre sur plusieurs années, et qui va modifier profondément l’ensemble de nos pratiques de catalogage. Il s’agit à la fois de mettre à jour des règles devenues inadaptées à certains types de ressources (notamment les ressources électroniques) et surtout de les aligner sur les FRBR.

  • Les CRFCB

Les CRFCB (centres régionaux de formation aux carrières des bibliothèques) sont associés au programme national de Transition bibliographique dans le cadre duquel s’élabore RDA-FR. Des sessions de formation à RDA-FR et aux règles publiées en juin 2015 ont été programmées par la plupart d’entre eux dès cet automne.

  • L’Abes

Côté Abes, tout sera mis en œuvre pour accompagner au mieux les catalogueurs et pour leur éviter de sombrer dans la géhenne. Le chantier de mise à jour et d’enrichissement du Guide méthodologique débute ces jours-ci ; un J.e-cours est prévu début décembre.

Mais oui. Ça va bien se passer.

………

Lire aussi :

Les tontons flingueurs (1963). Extrait : « On se risque sur le bizarre ». Georges Lautner, réalisateur ; Albert Simonin & Georges Lautner, scénario ; Lino Ventura, Bernard Blier, Jean Lefebvre, Francis Blanche…, acteurs. Production : Gaumont. France, Allemagne et Italie, 1963.
IdRef – data.bnf.fr – Wikipédia (fr).

RDA-FR entre dans le monde !

  • 25 juin 2015

Ooh, par Giacomo Carena sur Flickr
Ooh, par Giacomo Carena sur Flickr (CC BY-ND 2.0).

Le voici : RDA-FR : description des manifestations. Gratuit. Quelle journée !

Et demain : la grand messe et les vêpres à la Basilique. Mamma mia !