Archives du blog

Avant je m’appelais Marc, maintenant c’est Bibframe

  • 29 janvier 2013

BIBFRAME, pour ceux qui n’ont pas suivi, est en cours de dédeloppement à la Bibliothèque du Congrès. Il devrait succéder au format MARC pour l’échange des métadonnées documentaires de cette vénérable institution.

Voir les billets :

La Bibliothèque du Congrès vient de lancer bibframe.org « un nouveau site d’information détaillé sur le vocabulaire du projet BIBFRAME en cours de développement. On y trouvera également des démonstrations du modèle BIBFRAME réalisées à partir de notices MARC des institutions participant à l’expérimentation. […] Le site fournit en outre des services qui permettent à tout bibliothécaire curieux de voir à quoi pourront ressembler des ressources bibliographiques conformes au modèle BIBFRAME, de visionner des enregistrements MARC/XML provenant de la base principale de la Bibliothèque du Congrès, ainsi que des ressources BIBFRAME résultant des transformations les plus courantes. »
Extrait de l’annonce publiée par Kevin Ford (Library of Congress) dans la liste de discussion BIBFRAME le 27 janvier 2013.

(Prendre des vitamines avant consultation du site.)

Jack Ary. Les tomates (Mange des tomates) / Pierre Cour, paroles ; Barcellini, musique ; Jack Ary et son High Society Orchestra, ensemble instrumental et vocal.

S’informer et réagir :

Bibliothèque du Congrès, Washington DC (États-Unis), vers 1902. Source : Wikimedia Commons.

Publicités

Du nouveau sur BIBFRAME

Ce billet fait suite à : Mais qu’est-ce qu’il se passe ? (2) Bibliothèque du Congrès

Bibliothèque du Congrès, Washington DC (États-Unis), vers 1902. Source : Wikimedia Commons
Bibliothèque du Congrès, Washington DC (États-Unis), vers 1902. Source : Wikimedia Commons.

Dans une annonce publiée le 23 novembre dernier sur les pages de son site consacrées à la « Bibliographic Framework Transition Initiative », la Bibliothèque du Congrès indique que le processus de définition du format de métadonnées destiné à succéder à MARC21, annoncé en 2011, vient de franchir deux étapes importantes :

  • la remise par Zepheira — le consultant spécialisé engagé tout exprès –, d’un document de 42 pages intitulé Bibliographic Framework as a Web of Data: Linked Data Model and Supporting Services, daté du 21 novembre 2012, qui n’est rien d’autre que le premier état du projet de nouveau format, aussitôt mis en ligne (http://www.loc.gov/marc/transition/pdf/marcld-report-11-21-2012.pdf)
  • une première réunion du « très petit groupe de testeurs pionniers » (cf. le billet cité supra) au sein duquel le modèle va désormais subir ses premiers essais.

Le document produit par Zepheira n’offre encore qu’une vue générale, non détaillée (« high level view ») du modèle, précise la LC, qui ajoute qu’elle espère des retours non seulement du « très petit groupe de testeurs pionniers » (la LC, plus : British Library, Deutsche Nationalbibliothek, Université George Washington, National Library of Medicine, OCLC, Université de Princeton) mais de l’ensemble des professionnels intéressés par la question.

Précaution oratoire de la LC : le nouveau format (nommé « BIBFRAME ») se veut indépendant des normes de contenu. En clair : il n’est pas fait seulement pour RDA, et revendique une utilisation possible au-delà des seuls besoins des bibliothèques.

S’informer et réagir :

Mais qu’est-ce qu’il se passe ? (2) Bibliothèque du Congrès

  • 31 octobre 2012

Là-bas ils sont engagés dans la définition de leur futur format de données. Ce processus, ils l’ont appelé Bibliographic Framework Transition Initiative, BFI parfois, Bibframe pour les intimes.

Il en avait été question ici même en son temps, c’est à dire au moment du lancement du processus il y a un an.

Les choses ont avancé depuis.

La LC a recruté un consultant spécialisé (Zepheira) pour accélérer la définition du futur format de données, avec deux maîtres mots : le web de données comme contexte et RDF (Resource Description Framework) comme modèle de base.

Ce consultant est chargé de « produire un (ou des) modèle(s) qui serviront de base de discussion, et de fournir une analyse d’initiatives analogues. La Bibliothèque prévoit un processus itératif se nourrissant des retours de l’ensemble des professionnels, permettant d’affiner les spécifications. L’objectif est de parvenir à un format bibliographique souple, un code de référence robuste, une infrastructure fiable de déploiement, et un plan opérationnel de migration de MARC vers le nouveau format » (« a flexible bibliographic framework, a robust reference code, a supporting infrastructure for deployment, and an effective migration plan from MARC to a new framework. »). Voilà ce qu’on lit sur la page du site de la LC donnant accès à la transmission vidéo de la conférence d’Eric Miller, de Zepheira (16 juillet 2012) : Library of Congress New Bibliographic Framework Initiative: Update Forum with Eric Miller (en anglais).

Voici le diaporama correspondant (accessible sur Slideshare) :

Voir notamment la diapo 21, qui présente le schéma du « modèle de haut niveau » destiné à servir d’appui à l’ensemble du processus. Ça ressemble un peu aux FRBR… mais ça surprend.

On consultera par ailleurs la présentation [.pptx] de Sally McCallum (LC) au congrès annuel de l’IGeLU (Groupe international des utilisateurs d’Ex Libris) : Bibliographic Framework Initiative Approach for MARC Data as Linked Data (Zürich, 13 septembre 2012), qui précise les étapes du processus en cours (en particulier : une première expérimentation du modèle « de haut niveau » fourni par Zepheira doit être conduite par un « très petit groupe de testeurs pionniers » en octobre et novembre, c’est à dire en ce moment même).

S’informer :

Testing Large Turbines, Westinghouse Co. Works. États-Unis : American Mutoscope and Biograph Company, 1904.
Filmé le 5 mai 1904, probablement à la Westinghouse Machine Company, East Pittsburgh, Pennsylvanie. Mis en ligne par la Bibliothèque du Congrès (États-Unis).

Entrée en vigueur de RDA à la LC

Ce sera dans un an exactement, le 1er mars 2013.

À compter de cette date, toutes les notices produites à la Bibliothèque du Congrès devront être conformes à RDA. Voilà ce qu’on apprend à la lecture du plan de formation défini pour les catalogueurs de cette même bibliothèque, lequel débute dès juin 2012.

Autre information : les établissements « partenaires » de la LC dans la mise en œuvre de RDA (les bibliothèques nationales d’Allemagne, d’Australie, du Canada et de Grande-Bretagne, ainsi que les deux autres bibliothèques nationales des États-Unis, celle d’agriculture et celle de médecine) devront elles aussi mettre officiellement RDA en application à cette date au plus tard.

——

Jean Racine (1639-1699). Bérénice, acte IV scène 5 (extrait)

Bibliothèque du Congrès : lancement d’une étude sur l’avenir de la diffusion des produits bibliographiques

Une note d’information publiée le 21 octobre dernier sur le site du Groupe de travail sur l’avenir du contrôle bibliographique de la Bibliothèque du Congrès (Working Group on the Future of Bibliographic Control) apprend au monde que la LC lance une étude stratégique sur l’avenir de la diffusion de ses produits bibliographiques.

Cette action, qui s’insère dans le contexte de la Bibliographic Framework Transition Initiative (voir No future for MARC?), procède de la constatation que « le paysage est en train de changer » :

Avec le développement accéléré des technnologies numériques, des services de logiciels en open-source et de la distribution sur le Web, l’interaction de l’industrie de l’information avec l’environnement des bibliothèques est devenue sensiblement plus directe et de plus en plus efficace, offrant à la LC l’occasion et l’obligation de transformer ses services de diffusion de produits catalographiques.

(With the rapid expansion of digital technologies, open-source software services, and web-based distribution, the information industry’s interaction with the library environment has become significantly more direct, is increasingly robust, and will provide the Library with opportunities and challenges to transform its cataloging distribution services.)

L’étude est confiée à un cabinet spécialisé (Outsell).

Nouveau site sur RDA à la Bibliothèque du Congrès (États-Unis)

Le site RDA à la Bibliothèque du Congrès

Annonce de la Bibliothèque du Congrès des États-Unis, parue samedi 10 septembre :

The Policy and Standards Division, part of the Acquisitions and Bibliographic Access Directorate at the Library of Congress (Washington, D.C.), is launching a new website as the Library prepares for RDA.  The site is located at: http://www.loc.gov/aba/rda/.  There are links to training documents, presentations, exercises, and examples of records as well as to other RDA related sites.  Many more links will be added as items are created, edited, and updated as preparations for RDA proceed.  The page originally created for LC documentation related to the US RDA Test will no longer be maintained.  Links from that site will be migrated to the new site over time as appropriate.
 

C’est à dire :

« La Policy and Standards Division, dépendant de l’Acquisitions and Bibliographic Access Directorate à la Bibliothèque du Congrès lance un nouveau site web (http://www.loc.gov/aba/rda/) au moment où la LC se prépare pour RDA. On y trouve des liens vers des documents de formation, des présentations, des exercices et des exemples de notices ainsi que vers d’autres sites relatifs à RDA. De nombreux autres liens seront insérés au fur et à mesure que des ressources seront créées et mises à jour tout au long de cette période de préparation. La page créée à l’origine pour héberger la documentation de la LC relative au test de RDA mené aux États-Unis ne sera plus maintenue. Les liens qui s’y trouvent seront peu à peu migrés vers le nouveau site en tant que de besoin. »

Après la fin du monde

Dans une déclaration datée du 13 juin 2011 et publiée hier, les trois bibliothèques nationales des États-Unis (Library of Congress, National Agricultural Library, National Library of Medicine) annoncent leur intention d’appliquer RDA, à partir de 2013.

Cela, au vu du rapport et des recommandations du Comité américain de coordination des tests de RDA.

Pourquoi ce délai ? Il semble que les tests aient mis en évidence quelques insuffisances du code (au regard du cahier des charges initial) et du RDA Toolkit.

Maintenant il faut digérer ces deux documents, et voir un peu les réactions qu’ils suscitent dans le microcosme.

On n’a pas fini d’en causer !

Calendrier maya

No future for MARC?

  • 1er juin 2011

L’annonce faite la semaine dernière par la bibliothèque du Congrès (lancement d’une étude et d’une consultation sur le cadre général de ses formats bibliographiques, avec en point de mire les formats du web et le probable abandon à terme de MARC21) a été amplement relayée sur le web. On peut en lire des extraits traduits dans le Fil Abes du 27 mai dernier.

Cette annonce intervient peu de temps avant que les trois bibliothèques nationales américaines (LC, NLA et NLM) ne révèlent leur décision quant à RDA — même s’il n’y a paraît-il aucun lien entre les deux événements.

Sally McCallum, responsable du Network Development and MARC Standards Office, et Deanna B. Marcum, responsable de l’étude Bibliographic Framework Transition Initiative donnent quelques renseignements supplémentaires dans un récent entretien avec Michael Kelley publié le 26 mai dans LibraryJournal. com (Library of Congress May Begin Transitioning Away from MARC).

En quelques mots :

  • Cette étude est une priorité haute pour la LC
  • MARC a rendu de bons et loyaux services, mais « il incombe à la communauté de se familiariser avec d’autres structures de données telles que XML ou RDF »
  • La transition se fera en douceur ; l’espérance de vie de MARC est estimée à environ 10 ans.

Bien sûr on y met les formes : officiellement il est question de voir dans quelles conditions MARC21 peut faire face aux nouveaux défis. Vu la manière dont la question est posée, la réponse s’impose d’elle-même.

Corollaire : il y a lieu de s’interroger dans les mêmes termes sur le devenir d’UNIMARC.

Mort à la norme Photo Jean-Philippe Aynié