Archives du blog

Du nouveau sur BIBFRAME

Ce billet fait suite à : Mais qu’est-ce qu’il se passe ? (2) Bibliothèque du Congrès

Bibliothèque du Congrès, Washington DC (États-Unis), vers 1902. Source : Wikimedia Commons
Bibliothèque du Congrès, Washington DC (États-Unis), vers 1902. Source : Wikimedia Commons.

Dans une annonce publiée le 23 novembre dernier sur les pages de son site consacrées à la « Bibliographic Framework Transition Initiative », la Bibliothèque du Congrès indique que le processus de définition du format de métadonnées destiné à succéder à MARC21, annoncé en 2011, vient de franchir deux étapes importantes :

  • la remise par Zepheira — le consultant spécialisé engagé tout exprès –, d’un document de 42 pages intitulé Bibliographic Framework as a Web of Data: Linked Data Model and Supporting Services, daté du 21 novembre 2012, qui n’est rien d’autre que le premier état du projet de nouveau format, aussitôt mis en ligne (http://www.loc.gov/marc/transition/pdf/marcld-report-11-21-2012.pdf)
  • une première réunion du « très petit groupe de testeurs pionniers » (cf. le billet cité supra) au sein duquel le modèle va désormais subir ses premiers essais.

Le document produit par Zepheira n’offre encore qu’une vue générale, non détaillée (« high level view ») du modèle, précise la LC, qui ajoute qu’elle espère des retours non seulement du « très petit groupe de testeurs pionniers » (la LC, plus : British Library, Deutsche Nationalbibliothek, Université George Washington, National Library of Medicine, OCLC, Université de Princeton) mais de l’ensemble des professionnels intéressés par la question.

Précaution oratoire de la LC : le nouveau format (nommé « BIBFRAME ») se veut indépendant des normes de contenu. En clair : il n’est pas fait seulement pour RDA, et revendique une utilisation possible au-delà des seuls besoins des bibliothèques.

S’informer et réagir :

Publicités

Mais qu’est-ce qu’il se passe ? (2) Bibliothèque du Congrès

  • 31 octobre 2012

Là-bas ils sont engagés dans la définition de leur futur format de données. Ce processus, ils l’ont appelé Bibliographic Framework Transition Initiative, BFI parfois, Bibframe pour les intimes.

Il en avait été question ici même en son temps, c’est à dire au moment du lancement du processus il y a un an.

Les choses ont avancé depuis.

La LC a recruté un consultant spécialisé (Zepheira) pour accélérer la définition du futur format de données, avec deux maîtres mots : le web de données comme contexte et RDF (Resource Description Framework) comme modèle de base.

Ce consultant est chargé de « produire un (ou des) modèle(s) qui serviront de base de discussion, et de fournir une analyse d’initiatives analogues. La Bibliothèque prévoit un processus itératif se nourrissant des retours de l’ensemble des professionnels, permettant d’affiner les spécifications. L’objectif est de parvenir à un format bibliographique souple, un code de référence robuste, une infrastructure fiable de déploiement, et un plan opérationnel de migration de MARC vers le nouveau format » (« a flexible bibliographic framework, a robust reference code, a supporting infrastructure for deployment, and an effective migration plan from MARC to a new framework. »). Voilà ce qu’on lit sur la page du site de la LC donnant accès à la transmission vidéo de la conférence d’Eric Miller, de Zepheira (16 juillet 2012) : Library of Congress New Bibliographic Framework Initiative: Update Forum with Eric Miller (en anglais).

Voici le diaporama correspondant (accessible sur Slideshare) :

Voir notamment la diapo 21, qui présente le schéma du « modèle de haut niveau » destiné à servir d’appui à l’ensemble du processus. Ça ressemble un peu aux FRBR… mais ça surprend.

On consultera par ailleurs la présentation [.pptx] de Sally McCallum (LC) au congrès annuel de l’IGeLU (Groupe international des utilisateurs d’Ex Libris) : Bibliographic Framework Initiative Approach for MARC Data as Linked Data (Zürich, 13 septembre 2012), qui précise les étapes du processus en cours (en particulier : une première expérimentation du modèle « de haut niveau » fourni par Zepheira doit être conduite par un « très petit groupe de testeurs pionniers » en octobre et novembre, c’est à dire en ce moment même).

S’informer :

Testing Large Turbines, Westinghouse Co. Works. États-Unis : American Mutoscope and Biograph Company, 1904.
Filmé le 5 mai 1904, probablement à la Westinghouse Machine Company, East Pittsburgh, Pennsylvanie. Mis en ligne par la Bibliothèque du Congrès (États-Unis).