Lisez et faites lire le numéro 87 d’Arabesques !

  • 12 octobre 2017

Plus que quelques jours de patience et vous aurez en main la nouvelle livraison d’Arabesques, consacrée à la Transition bibliographique. Ce numéro 87 compte pour la première fois 36 pages, figurez-vous, soit 8 de plus qu’un numéro habituel.

Arabesques, no. 87

En 1961 — c’est à dire avant que l’usage des ordinateurs se répande — paraissaient les Principes internationaux de catalogage, connus sous le nom de « Principes de Paris ». À partir d’eux allaient se dérouler tous les éléments constitutifs d’une première « transition bibliographique », qui aura accompagné le mouvement d’informatisation des bibliothèques et de leurs catalogues à partir des années 1970 (ISBD, formats MARC etc.).

De même le modèle FRBR (1997), élaboré juste avant l’essor de l’Internet, marque le départ d’une nouvelle « transition bibliographique » dont les jalons successifs (modèles FRAD, FRSAD et dorénavant IFLA LRM ; FRBRoo ; nouveaux Principes internationaux de catalogage ; RDA ; Bibframe…) constituent les outils d’un aggiornamento de la conception de l’information bibliographique, dans un contexte que l’omniprésence du numérique et de ses usages, mais aussi l’apparition du concept de « web sémantique » ont transformé d’une manière stupéfiante en l’espace de quelques années.

Tel est l’argument de ce numéro.

Vous y découvrirez des articles de fond sur ce qu’est le programme national Transition bibliographique développé en France, ses raisons d’être, son organisation, comment il se déploie ; des aperçus des formats de demain ; des points de vue ; des expériences vécues, dans des bibliothèques du réseau Sudoc et à l’Abes elle-même. Le tout sous les plumes les plus prestigieuses du moment. Avec un glossaire des mots difficiles.

Mais vous y trouverez également des révélations insolites sur la vie d’Unimarc en temps de transition bibliographique, ou encore l’émouvant récit de la naissance de LRM — qui sait déjà dire « maman » à ses quatre mamans —, sans oublier une palpitante escapade qui vous mènera dans les alpages de notre voisine exotique et cossue, la Suisse, puis dans le cœur frémissant de la turbulente Espagne avant de vous emporter vers le paisible Québec, et qui s’achèvera sur les rives du Nil, dans l’antique Égypte.

Et comme toujours le portrait d’un des professionnels qui constituent les réseaux de l’Abes.  Une professionnelle en l’occurrence.

………

 

Arabesque (1965). Bande annonce.
Stanley Donnen, réalisation ; Julian Mitchell, Stanley Price, Peter Stone, scénario ; Henry Mancini, musique ; Gregory Peck (David Pollock), Sophia Loren (Yasmin Azir), Alain Badel (Nejim Beshraavi) …, acteurs.
Production : [Grande-Bretagne] : Stanley Donen Films, 1965.
Adapté du roman The cipher de Gordon Cotler (1961).

Publicités

Publié le 12 octobre 2017, dans Transition bibliographique (France), et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Les personnes disposent d’un droit d’accès aux informations contenues dans cette zone de texte. Les informations que vous y inscrivez doivent être pertinentes au regard du contexte. Elles ne doivent pas comporter d’appréciation subjective, ni faire apparaître, directement ou indirectement les origines raciales, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, les appartenances syndicales ou les mœurs de la personne concernée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :