Un mot pour un autre. 2. Format de données / Code de catalogage

C’est étonnant comme cette confusion a la vie dure. Jusque dans les documents les plus érudits, les plus récents (et même, horresco referens,… enfin bref).

Donc.

Peut-on dire (par exemple) : « passer d’UNIMARC à RDA ? »

Non. Enfin on peut, mais ça n’a pas grand sens. Pas plus qu’autrefois « passer de l’ISBD à UNIMARC ».

RDA (code de catalogage), c’est une norme de contenu (comme par exemple nos normes françaises AFNOR Z44-050 et autres). Ça dit de quels éléments se compose l’information bibliographique, ça définit précisément les éléments en question, et les relations possibles entre eux. Ça donne aussi des règles, toujours par rapport au contenu (par exemple : comment faire un point d’accès identifiant une œuvre).

RDA se veut indépendant de tout format d’encodage des données, et même de tout format d’affichage. C’est dit expressément :

In order to optimize flexibility in the storage and display of the data produced using RDA, a clear line of separation has been established between the guidelines and instructions on recording data and those on the presentation of data.

RDA § 0.1

De manière à favoriser une souplesse de stockage et d’affichage des données produites en appliquant RDA, une ligne de séparation claire a été tracée entre les recommandations et les directives relatives à l’enregistrement des données et celles concernant leur présentation.

C’est à dire que des ensembles de données appliquant la norme RDA peuvent, pour leur stockage, leur diffusion, leur affichage ou tout autre besoin, être simplement saisies dans un traitement de texte (voire tapées à la machine à écrire, ou tracées à la plume de pintade), encodées simplement en HTML, ou dans un format structuré.

Par exemple (entre maintes possibilités) dans un format MARC.

Par exemple en UNIMARC (un format qui, plus encore que le MARC21, a fait des efforts de compatibilité avec RDA, selon tous les scénarios d’implémentation des FRBR, ce qui n’est pas le cas de MARC21).

On peut donc utiliser à la fois UNIMARC et RDA, ou UNIMARC et les REICAT (Regole Italiane di Catalogazione, code italien de catalogage appliquant les FRBR), ou UNIMARC et les AACR2, ou UNIMARC et les normes françaises actuelles, ou ne respecter aucune norme de contenu, mais le faire en UNIMARC, etc.

Une bonne maîtrise de l’UNIMARC (ce format-là précisément) est d’ailleurs, comme nous le verrons dans un prochain billet, une excellente préparation à la compréhension de l’ultra-structuration des données nécessaire à l’avènement du web sémantique.

Au fond, il faudrait réapprendre l’UNIMARC maintenant, avec sérieux.

Sozialistische Toiletten, Socialist toilets. Grenz Bahnhof - Border Crossing, Bahnhof Oebisfelde DDR, Apr 1990 Passer à RDA (en UNIMARC si on veut).
Sozialistische Toiletten, Socialist toilets. Grenz Bahnhof – Border Crossing, Bahnhof Oebisfelde DDR, Apr 1990, par sludgegulper sur Flickr.

About these ads

Publié le 31 octobre 2012, dans Formats, Standards, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 44 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :